[RP Solo] Rwandrall, un patronyme malheureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP Solo] Rwandrall, un patronyme malheureux

Message par Rwandrall le Mer 8 Fév 2017 - 17:22

La nuit était déjà fort avancée lorsque Rwandrall glissa son pli sous la porte du manoir.


Il faut dire que sa journée n'avait pas été des plus longues ni des plus tranquilles...
Après une soirée de la Fin Patraque dignement célébrée (comprenez "copieusement arrosée"), Rwandrall avait dormi jusqu'à 5h de l'après-midi.
Elle avait perdu près de 2h en supplications et soudoiements divers au Mage Ax, dans l'espoir d'obtenir un élixir contre la gueule de bois (au bout du compte ses maux de tête avaient fini par s'incliner face au fredonnement incessant du vieil alchimiste).
Ensuite ce fut l'heure de sa visite hebdomadaire chez Crocabulia pour enfin mettre la main sur le légendaire œuf rouge dont elle était la gardienne. Malheureusement pour elle, la dragonne félonne l'avait encore une fois si bien dissimulé que Rwandrall rentra bredouille...

En temps normal, elle serait allée se coucher au temple Roublard ou quelque part sur une plage d'Asse pour prendre un repos mérité. Mais pas aujourd'hui !
Tout le jour durant, une petite pensée s'était nichée dans un coin de sa tête, une petite pensée qui portait un nom: Lyre Ehel.

C'était Zuu qui lui en avait parlé la veille entre deux pintes. Zuu avait été contacté par un certain...Trunnk (à ses dires), une sorte de gourou dont les intentions étaient d'enrôler le pauvre disciple d'Osamodas. Pas si bête et très peu enclin à aider des gens louches à le soulager de ses propres kamas (eh oui, ça finit toujours comme ça les gens qui viennent vous aborder pendant que vous êtes tranquillement en train de massacrer de braves petits monstres...), le bougre refusa tout net.
Mais Rwandrall était loin d'être aussi dotée en Intelligence que son comparse et n'eut pas la présence d'esprit de repousser immédiatement l'idée...

Les conséquences que tout cela aurait, nul ne le savait.

Cédant à ses pulsions nocturnes, la jeune femme entreprit de se renseigner sur ledit Clan, et ce qu'elle découvrit ne la laissa pas indifférente.
En effet, le Clan s’était récemment fait connaître aux côtés d’illustres et puissants individus. Et des riches individus aussi. Beaucoup de riches individus.
Des montagnes de kamas se dessinaient déjà dans l’esprit de Rwandrall.

Motivée par ces réjouissantes perspectives, elle encra sa plume et se fendit d'un poétique

PRné mwa
Plz


Ce n'est qu'après moult relectures qu'elle arriva enfin mettre le doigt sur ce qui clochait dans ce message. Il manquait son nom !
S'ensuivit alors un jet un peu plus développé que le précédent dans lequel elle décida de relater le début de sa vie, sujet passionnant s'il en est !
Voici à peu de choses près ce qu'elle écrivit:

Mon nom est Rwandrall

Comme d'habitude, elle tiqua à la lecture de son nom...Rwandrall...non mais quelle idée !


Oui, mon nom est Rwandrall mais je suis bel et bien une femme. Parmi le peu de choses que mes parents m'ont transmis, ce nom figure en bonne place.
A leurs dires, c'est en hommage à un aventurier célèbre....
Moi je vois surtout que c'est un nom de mec...mais passons !
De ce nom, outre le ridicule, j'ai également hérité du goût pour le danger et pour l'aventure !
Je suis née en 626 le jour de la fête de la Miss Triste (les mauvaises langues n’hésitent pas à me dire que Namsporp m’a particulièrement gâtée).
Toute petite, comme tous les enfants, j'aimais disséquer des animaux morts; toute petite, comme tous les enfants, j'aimais déjà me battre jusqu'au sang; toute petite, comme tous les enfants, j'adorais faire manger des pétards à un petit bouftou et le regarder exploser !
Comme tous les enfants...du moins c'est ce que je croyais.
Il s'avéra en fait que très peu d'enfants partageaient mon goût pour la violence et la mort...à vrai dire, aucun...et beaucoup me détestaient.
J'ai dû quitter l'école après avoir fait exploser la jambe de mon camarade de classe, jeune écaflip.
J'avais amené en secret des bombes que j'avais chipé à un disciple de Roublard endormi, et l'imbécile a hurlé "TOUT OU RIEN" avant de se jeter dessus...
Suite à cet évènement, mes parents m'ont poussé à partir exploiter mes "talents" ailleurs...
Au terme de pérégrinations dont je vous évite le détail (sachez juste qu'elles comprennent un gelano, un Tournesol Sauvage, plusieurs tavernes ou lieux de débauches, et parfois tous ces facteurs en même temps et dans un ordre douteux) j'ai trouvé mes affinités avec les préceptes prêchés par les adeptes de Dralbour.
Je me tournais donc vers ce dieu qui, au détriment de mon sens moral, m'offrit la puissance et la stratégie.
Depuis je sillonne le monde, souvent en compagnie de mon ami Osamodas Zuuiotr. Pour finir, sachez que bien que j'aime particulièrement la douleur des autres, je suis tout à fait aimable, civilisée et même agréable avec ceux qui le sont en retour.

Je pense que notre collaboration s'avérera fructueuse et je reste, dans l'attente de votre réponse,
Explosivement votre, Rwandrall.



La nuit était déjà fort avancée lorsque Rwandrall glissa son pli sous la porte du manoir.
Le sommeil commençait à la prendre et demain sa journée ne serait pas de tout repos. Elle devait d’ailleurs réfléchir à quelques dispositions vengeresses au cas où ces empaffés de Lyre Ehel refuseraient sa postulation.

En traversant la bourgade endormie, elle entendit soudain un bruit derrière elle. Quand elle fit volte-face, elle se trouva face à un escogriffe musclé et apparemment lourdement armé qui lui tint à peu près ce langage: "La bourse où la vie ??!!!" 
Sous le masque, la jeune femme esquissa un sourire.
La nuit ne faisait que commencer.
 
-------------
  
Quelques temps plus tard, elle reçut un message l’informant qu’elle pouvait se présenter au Manoir pour un entretien. Elle déposa son roublabot et le regarda filer précipitamment vers l’est. Sur son dos, un petit mot griffonné à la hâte : "Opération annulée les gars ! ON ARRÊTE TOUT !"


-------------
 
Depuis son entretien réussi avec brio, Rwandrall est devenue une membre active du Clan ! Au contact de ses compagnons, elle a même réussi à adoucir un peu son caractère…explosif. Peut-être que l’immense richesse sur laquelle elle avait fini par faire main basse (de manière tout à fait honnête et légale !) y était pour quelque chose. D’ailleurs, la Rwandrall qu’on peut actuellement croiser au détour d’un couloir de Lhambadda n’a plus grand-chose à voir avec la jeune aventurière d’il y a bientôt 2 ans. Bien qu'elle ait gardé un manque de goût esthétique flagrant, elle a parcouru le monde de long en large, rencontré les créatures les plus influentes du Monde des 12, vaincu de terrifiants ennemis…et elle n’en n’est que plus prompte à célébrer Shariva ! Les rencontres avec d'énigmatiques Encapuchonnés qui se sont multipliées ces dernières années y sont peut-être pour quelque chose…


Il paraît que le seul point qui dérange encore ses camarades et sur lequel elle demeure intransigeante est sa fâcheuse tendance à s’allonger n’importe où, même lors de réunions importantes.
avatar
Rwandrall
Disciple de Shariva

Divinité : Roublard
Cercle de puissance : 200
Localisation : Dans un théâtre quelconque
Messages : 281

Voir le profil de l'utilisateur http://lyre-ehel.forumofficiel.fr/g13-academie-du-tumulte http://www.dofus.com/fr/mmorpg/communaute/annuaires/pages-persos/613839900018-rwandrall

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum