[RP Solo] L'Histoire de Sunnk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP Solo] L'Histoire de Sunnk

Message par Sunnk le Jeu 6 Mar 2014 - 20:05

Je suis né en Javian - d’une année que je ne me rappelle plus - à Amakna. Mes parents étaient brakmariens mais la corruption de plus en plus importante et le régime infernal qui y régnait les ont poussés à partir dès mon plus jeune âge.
J’ai eu une enfance des plus banales, j’allais à l’école, je sortais avec des amis, je jouais aux héros avec eux au moyen de bâtons pour simuler de superbes armes, nous nous prenions pour de véritables héros.

Je n’ai jamais aspiré à faire de grandes choses, je souhaitais faire ce qui me plaisait : mener une vie des plus paisible. 
Je ne me doutais alors pas qu’il n’en serait rien. 

Un matin de 637, mes deux meilleurs amis, Nat et Jon sont venus me voir et ont prononcé ces quelques mots :
« Ecoute Sunnk, nous on part ! Ici, à Amakna, il n’y a rien à faire… On veut vire l’aventure, voir de grandes choses et faire de grandes choses ! »
Où serait cette vite si tranquille à laquelle j’aspirais ? Je ne pouvais définitivement pas faire une telle chose.

Midi, seize heures, vingt heures, minuit… Toujours en plein doute, je ne savais que faire.
Alors que vint le lendemain matin, ma décision était prise, le jeune Iop partait, contre toute attente, à l’aventure !

Pendant deux ans, avec Jon et Nath ; nous avons parcouru tout Amakna en passant par la très belle cité d’Astrub et l’île de Pandala à la recherche de tous les monstres, de tous les donjons, de toutes les aventures. Nous avons parfait notre art du combat, crée de superbes équipements, nous avons aussi rencontré des gens extraordinaires et avec eux nous avons fait des choses exceptionnelles.

Un jour d’Aperirel 639, je suis tombé sur un visage familier. Mon cousin Jyrdo que je n’avais pas vu depuis bien des années était là.
Toute la journée nous avons parlé, lui me racontait ses exploits et moi les miens. Je voyais que je n’étais qu’un piètre aventurier par rapport à lui. Il avait vu de ses propres yeux les deux grandes cités du Monde des Douze et voyagé par-delà les mers. 

Le lendemain il me fit une proposition qui allait tout changer.
« Pars avec moi cousin, je t’aiderai à devenir quelqu’un ! »
Un dilemme énorme était sous mes yeux, partir avec lui ou rester avec mes amis. Pendant ces deux dernières années j’ai pris goût à l’aventure et aux grands combats. Le choix n’était pas simple.
Alors que j’hésitais, Nat et Jon allait me simplifier la tâche. Constatant mon enthousiasme pour l’aventure et sentant le leur se dissiper, ils m’annoncèrent vouloir retourner chez eux.

Mon choix était donc fait, je partais avec Jyrdo !
Pendant deux nouvelles années, nous avons fait les plus grands donjons du monde, du Crocabulia au Ougah en passant par le Kralamour. Pendant ces deux ans, je me suis créé de nouvelles panoplies, de nouvelles armes, obtenu des objets rares et même un Dofus arraché au terrible Chêne Mou. 
Tout allait si bien… Mais à l’instar de mes amis deux ans plus tôt, lui aussi perdait le goût de l’aventure et décida d’arrêter.

Après plusieurs mois d’errance, sans but et sans aucune nouvelle aventure, je vis une guilde qui m’apparaissait fort attractive. Sentant l’occasion de commencer de nouvelles choses, je fis le premier pas en déposant à l’un des membres un parchemin avec une bien modeste candidature. Qu’est-ce qui leur a plu ? Je ne sais pas mais en tout cas, j’étais accepté !

À peine arrivé, de nouveaux défis tous plus grands les uns que les autres m’étaient proposés et je les acceptais bien évidemment. Ainsi j’ai pu vaincre les très puissants monstres de Frigost, et même mettre une raclée aux deux gardiens de Vulkania, Grozilla et Grasmera. 
Un jour, j’ai décidé d’apprendre des métiers pour remplir un peu ma besace, je devenais paysan puis boulanger et enfin alchimiste. 
À la fin de l’année 641, en plus de toutes ces activités très prenantes j’ai décidé d’organiser de petites fêtes, de petites quêtes et je me suis mis à écrire des histoires, j’ai alors découvert que j’aimais ça.

En 642, je menais une vie prospère et tranquille mais qui ne manquait pas de piquant tout de même ! Quelques Donjons par-ci par-là, tout allait bien. 
Un jour, en passant par Astrub, je m’arrêtais devant une énorme demeure que je voyais souvent sans jamais oser m’arrêter. Je suis entré et là j’ai découvert tout un clan, ce sont les mercenaires du clan Askarius-Ryâ ! Après avoir parlé un peu avec eux, l’envie de postuler montait en moi. Finalement, je n’ai pas mis longtemps à me décider, j’ai tenté ma chance. Quelques jours plus tard, j’étais pris, je rejoignais les mercenaires. L’activité n’était pas débordante mais tout de même, j’essayais de faire tout ce que je pouvais pour me rendre le plus utile possible. Quel plaisir !

Un beau matin de Fraouctor, je vis quelqu'un s'avancer vers moi, je distinguais mal les formes, la veille j'avais passé un peu trop de temps à la Taverne je pense. Quand il fut assez près, je l'ai tout de suite reconnu, c'était Jyrdo !
Contrairement à ce que j’aurais pu croire, nous n‘avons pas beaucoup parlé, en fait, la première chose que nous avons fait c’est de prendre nos épées et c’était reparti. Tout ceci, avait fait monter en moi une grande puissance, je le sentais.

Finalement, fin 642 ça y est, j’y étais !
Aidé par des amis de la guilde et après un combat acharné contre le terrible Glourcéleste, des centaines d’éclairs jaillissaient de moi et Iop lui-même m’offrait un Dopeul, je venais de franchir le dernier cercle de puissance.

Nous sommes en 643 et je n’avais jamais été aussi puissant !

Depuis, la vie continuait. Le dernier cercle m’a ouvert la voie à de nombreuses aventures palpitantes. J’affrontais les terribles sbires du Comte Harebourg avant d’aller le défaire en personne. Je faisais de superbes quêtes pour acquérir les Dofus Emeraude, Pourpre et Ocre ainsi que le puissant Dofus des Glaces. En homme d’affaire aguerri, je me faisais de l’argent pour m’acheter une nouvelle panoplie flambant neuve qui m’offrait la possibilité de maîtriser tous les éléments.

En 644, les mercenaires que j’avais rejoint il y a quelques années maintenant finirent pas se dissoudre. Ne pouvant nous satisfaire d’une telle chose, deux amis et moi nous lançâmes dans une entreprise périlleuse, nous allions monter notre propre Clan dédié à la déesse Shariva.
Le Clan de Lyre Ehel était né.

Bien loin de la vie paisible à laquelle je me destinais, je ne pouvais être plus heureux !
avatar
Sunnk
Conservateur

Divinité : Iop
Cercle de puissance : 200
Localisation : Manoir Lhambadda
Messages : 519

Voir le profil de l'utilisateur http://lyre-ehel.forumofficiel.fr/g12-ccch http://www.dofus.com/fr/perso/helsephine/sunnk-8703400018 http://lyre-ehel.forumofficiel.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum